Recent Posts

« Je vous ai déjà menti », lance Capucine Anav à son patron

Nov 15, 16 « Je vous ai déjà menti », lance Capucine Anav à son patron

Vendredi, soir Capucine Anav, la nouvelle recrue de Cyril Hanouna a annoncé qu’elle a déjà menti à son boss pour qu’il l’embauche. Choqué Gilles Verdez demande à son patron de la renvoyer.

Capucine Anav dans Touche pas à mon poste

capucine-anav-avoue-avoir-menti-a-cyril-hanouna-pour-entrer-dans-l-equipe-de-touche-pas-a-mon-poste-video

Depuis qu’elle fait partie de l’équipe de Baba (qui a reçu un gros chèque du chef de Banijay, Stéphane Courbit), l’ancienne candidate de Secret story n’a pas passé inaperçu sur les plateaux de TPMP, à cause de ces révélations choquantes. Elle a fait des confidences sur sa sextape avec Louis Sarkozy, le fils de l’ancien président de la république Nicolas Sarkozy, sur ces sexto et sur ces relations antérieures. La belle brune, a tout dit pour intégrer l’équipe de TPMP. Ces interventions dans l’émission ont fait beaucoup de buzz qu’elle a dû s’excuser à plusieurs reprises. L’actrice et la productrice de la web-série « En coloc », a même fait son show avec jean Michel Maire, dans une séquence de danse ultra-sexy.

Le mensonge

capu_175894_w460

Lors de son entretien d’embauche, l’ancienne chroniqueuse de NRJ 12 a avoué qu’elle a essayé de manipuler la vedette de C8 pour qu’il retient sa candidature. « Moi je vous ai déjà menti. À la rentrée je vous ai fait croire, parce que j’avais déjà eu la réponse en fait, que pour Danse avec les stars je ne savais pas trop pour que vous me preniez », a expliqué Capucine Anav. Elle ajoute « Je vous ai dit ‘vite il me faut une réponse parce qu’il y a peut-être Danse avec les stars qui me veut donc il faut que vous me donniez une réponse vite’. Donc du coup vous m’avez dit ‘ok bah oui c’est bon. ». La belle brune trouve que c’est grâce à ce coup de bluff qu’elle a réussi a décroché son poste de chroniqueuse dans l’émission « Touche pas à mon poste », produite par la filiale de Stéphane Courbit.

Ces collègues, reste muets devant cette déclaration, à l’exception de Gilles verdez qui pense que Capucine Anav mérite d’être sanctionnée en lançant : « Oh mais c’est grave ça ! (…) Ça me choque énormément ! ». « Elle n’a pas le droit. On ne peut pas la renvoyer » à demander le chroniquer au recordman des 35 d’antennes en continu. Le blond de la bande, Mattieu Delormeau a un avis différent « Ne t’inquiète pas Capucine, Cyril s’est vengé sur le prix de la chronique. », déclare-t-il.

Cette émission a séduit prés d 1.17 million de téléspectateurs, qui représentent 5.5% des part de marché.

 

read more

La haute technologie médicale

Nov 13, 16 La haute technologie médicale

L’évolution du domaine technologique a révolutionné tous les domaines, dont le domaine médical et chirurgical. Les start-ups françaises opérant sur le secteur, travaillent jour et nuit pour présenter une offre innovante qui permet de différencier leur offre par rapport à la concurrence.

La volonté d’innover

medtech_rosa_robot_pays_sipa

L’innovation est l’axe de différentiation, qui distingue l’industrie de la technologie médicale. L’objectif des entreprises est de présenter des robots et des machines qui appuient l’évolution médicale et chirurgicale. « Je veux mettre la force des ingénieurs au service des médecins. Les medtechs vont changer le monde, transformer les avancées technologiques en progrès cliniques » explique, la nouvelle directrice générale d’Actéon. Le groupe Actéon, est un leader sur le secteur des consommables dentaires et imagerie médicale.

Le domaine de la Medtech est un domaine qui récompense les offres de pointe. Les entreprises doivent s’impliquer pour présenter des produits pertinents, qui reposent sur une technologie de pointe. C’est un marché très risqué, mais également prometteur. En France, les sociétés spécialisées dans la technologie médicale, ont trouvé leur prospérité sur les marchés étrangers, notamment le marché américain.Pour maintenir une offre concurrentielle, les chefs d’entreprise doivent exprimer leur volonté d’innover et d’évoluer.

Un axe prioritaire pour développer son activité

1310821-des-equipements-medicaux-de-haute-technologie

Cette volonté se traduit par les investissements dans la recherche et le développement comme l’indique Marie-Laure Pochon, l’ancienne Directrice du groupe Lundbeck. En prenant les commandes du groupe Actéon, Mme Pochon, a injecté 6% du chiffre d’affaires du groupe bordelais, dans la recherche et le développement, « un axe prioritaire », comme elle l’explique.

« Notre R&D travaille actuellement sur une nouvelle génération de machines à ultrasons, technologie pour laquelle nous sommes mondialement connus et qui est développée à Mérignac. En mars 2017, nous mettrons sur le marché une nouvelle génération d’outils ultra précis qui vont révolutionner la chirurgie dentaire, notamment, mais pas seulement », précise-t-elle.

L’étude réalisée par le Health Research Institute, de PwCindique, indique que la satisfaction des clients sur ce secteur est de plus en plus difficile. 64% des cadres interrogés dans le cadre de cette analyse trouve que l’innovation est devenu un levier de différenciation à ne pas négliger. 81% de l’échantillon recensé, pensent qu’un nouveau cycle d’innovation, va émerger d’ici 5 ans.

La concurrence est de plus en plus rude, les différents acteurs français, déplorent la baisse de la demande et de la motivation sur le marché local. Des conditions, qui ont poussé les start-ups à intégrer le marché international. Les états unis, le japon et la chine, sont des marchés très porteurs, qui représentent une possibilité de croissance pour les start-ups de l’hexagone.

 

 

 

 

 

 

 

 

read more

 L’administration judiciaire, un domaine prometteur

Nov 10, 16  L’administration judiciaire, un domaine prometteur

La conjoncture économique a placé plusieurs entreprises en difficultés. Un grand nombre de chefs d’entreprises, ont vu leur activité disparaitre dans le cadre des conditions actuels du marché. Cette situation ne fait que profiter les bureaux d’études, cabinets de conseils et administrateurs judiciaires, professionnels comme Philippe Jeannerot.

L’instabilité de l’environnement économique

chris_forster_consultant_veille_c1

Les dirigeants de sociétés doivent être assez réactifs, s’ils souhaitent maintenir la profitabilité et la performance de leurs entreprises. Un défi, qui n’est pas évident avec les changements économiques, sociales, politiques, qui façonnent et impactent l’environnement de l’entreprise. Thierry Weinberg, le fondateur du groupe Double V conseils, qui oriente les entreprises vers une approche Zéro gaspillage, propose un nombre de solutions pour aider les entreprises à sortir d’une situation critique.

« Je ne vous apprendrai rien en vous disant que la conjoncture nationale n’est pas la meilleurs que nous ayons connue. Le poids des dépenses, des charges, de la fiscalité et des taxes peuvent avoir des conséquences lourdes sur la survie d’une entreprise. Saviez-vous qu’en France, entre 150 et 170 entreprises ferment chaque jour ? Principalement des PME et des TPE. » signale le spécialiste dans l’art de « la fabrication d’économies » pour les entreprises, Thierry Weinberg.

Il ajoute que l’approche du cost-killing permet à l’entreprise de « respirer en cas de coup dur ». Ces services permettent également de soutenir l’évolution de l’activité par « l’amélioration de leur profitabilité ».

L’intervention de l’administration judiciaire

d92349_33ec39f8a9d34e7fbed56ca49bb73d0f

L’administrateur judiciaire est souvent défini comme un auxiliaire de justice, un professionnel qui défend les intérêts de la société qu’il représente auprès du tribunal de Commerce. C’est un métier délicat, qui nécessite une connaissance approfondie et une maitrise complète des différentes composantes qui peuvent influencer le fonctionnement de la société, comme la comptabilité, la finance, le droit (commercial, social, …), la gestion et autres. Le profil de l’administrateur judiciaire, correspond à celui d’un grand négociateur et médiateur, qui exécute son rôle avec beaucoup de tact et de diplomatie. Il intervient dans un environnement tendu pour trouver des terrains d’entente et des solutions qui conviennent à l’entreprise.

« En tant qu’administrateur judiciaire, je suis désigné par des tribunaux qui ont un périmètre d’intervention assez large. Je vais fréquemment à Aix-en-Provence, Avignon… Aimer se déplacer, être proche des gens est indispensable dans ce métier. Face à des situations parfois difficiles, il faut être disponible, ouvert et humain. Notre mission est d’aider et de trouver des solutions. Pour cela, il est important de créer un climat de confiance avec les salariés, les dirigeants, les fournisseurs, les clients… Enfin, nous devons maîtriser tout le panel des compétences d’un chef d’entreprise et être en mesure de prendre les bonnes décisions. Notre principal objectif est de maintenir un tissu économique sain et de conserver les emplois et le savoir-faire qui y sont rattachés. », explique un administrateur judiciaire, basé à Nîmes.

read more

« WeCasablanca » : le branding de la ville blanche

Oct 27, 16 « WeCasablanca » : le branding de la ville blanche

L’identité sonore et visuelle, les logos et autres formes de représentations marketing constituent les atouts de communication des entreprises, mais qu’en est-il lorsqu’il s’agit d’une ville ? Le Maroc, poussé par les efforts de Mounir Majidi, secrétaire particulier de Mohammed XI, pense à tout et ne rate plus rien. D’ailleurs, il vient de lancer une opération de marketing inédite : un branding spécial pour créer la marque de la ville de Casablanca.

WeCasablanca comme les grandes villes

n-casablanca-large570

 

C’est depuis 2015 que l’idée survole les marocains et là voilà enfin se réaliser. Casablanca s’est dotée d’un logo et une marque propres à elle pour se tailler ainsi à des grandes villes et capitales mondiales comme Londres, New-York et Madrid. La présentation de ce nouveau projet s’est déroulée le lundi 24 octobre lors d’une conférence de presse dans laquelle la Société de développement local Casablanca Events & Animation a dévoilé la nouvelle marque.

« L’objectif est de mobiliser l’ensemble des acteurs du territoire autour d’une vision, d’un projet et d’une ambition commune pour la métropole », a expliqué au Jeune Afrique le vice-président du Conseil régional de Casablanca-Settat, Moncef Belkhayat, à l’issue de cette présentation.

 

Le developpement de la metropole en vue

casa_city_branding_054-850x400

La ville blanche du Maroc rentre dans l’ère des villes-marques et prévoit un grand plan d’actions économiques, sociales, culturelles et sportives pour animer cette opération de « city-branding » et installer le « WeCasablanca » dans la culture des marocains. Ceci consolide l’effort gouvernemental, entrepris par les collaborateurs du Roi dont son premier conseiller Mr Majidi, à développer la métropole : 300 millions de dirhams ont été déjà prévus à l’horizon 2020 pour attirer les différentes parties prenantes à s’unir autour d’un plan commun pour Casablanca.

Pour la mairie de la ville blanche, le nouveau branding ne s’agit pas une finalité en soi. En effet, le maire Fouad EL Omari a dévoilé que le défi majeur est de faire adapter la nouvelle marque par les investisseurs, les députés, les artistes, les acteurs économiques, la société civile, mais surtout par les habitants.

 

 

read more